Jouez sans télécharger de logiciel

pub inspecteurbonus

Le groupe Partouche vient de subir un coup dur. Après une année 2017 riche en succès et marquant enfin le début de la croissance, l’opérateur se retrouve au cœur d’un scandale. Les autorités ont en effet procédé à l’arrestation de sept de ses membres, dont trois directeurs. Ils sont suspectés de blanchiment d’argent et de fraude fiscale. Suit à cette affaire, les actions du groupe Partouche ont chuté de 20 %.

Des parties de poker clandestines

Le numéro 2 du marché français risque de terminer l’année avec un bilan particulièrement négatif. Il se retrouve en effet au cœur d’un énorme scandale. Trois de ses casinos seraient en effet le théâtre de blanchiment d’argent, de fraude fiscale et de tenue illicite de jeux de hasard. Durant le week-end du 10 et du 11 mars, la police a procédé à une descente dans les établissements concernés à savoir ceux de Cannes, Bandol et Grande-Motte. Elle aurait découvert de nombreux éléments suspects. Avant tout, les établissements généreraient des revenus largement supérieurs à ceux déclarés aux impôts. Ces sommes colossales proviendraient de parties de poker secrètes. Selon les premières informations rendues publiques, les recettes déclarées par les établissements étaient 20 fois inférieures aux chiffres réels. À noter toutefois que la police reste encore incapable de déterminer avec précision les montants fantômes. La descente a également permis de découvrir que des personnalités publiques ainsi que des cadres du groupe participaient à ces parties de poker secrètes. Les autorités ont procédé à l’arrestation de 7 suspects, dont trois directeurs. Elles auraient d’ailleurs effectué des perquisitions chez ces derniers. Ces enquêtes complémentaires ont été motivées par la découverte de commissions reversées à certains suspects.

Une mauvaise publicité

Cette affaire met le groupe Partouche dans l’embarras. Elle risque d’ailleurs d’avoir de sérieux impacts sur son chiffre d’affaires ainsi que sur sa réputation. Les retombées pourraient également ralentir les projets en cours du groupe. Pour rappel, celui-ci avait prévu de procéder à des rénovations sur l’ensemble de son parc immobilier. Ces travaux devaient permettre au groupe de terminer l’année avec une véritable croissance. Malheureusement, ces projets seront sans doute mis en pause le temps de régler le scandale.

Le fournisseur de jeux en ligne Endorphina a sorti une nouvelle machine à sous au cours du mois de janvier. Baptisée Taboo, celle-ci s’inscrit dans la lignée des titres originaux du développeur. Ce dernier possède en effet la réputation de proposer des univers atypiques à ses joueurs. Dans Taboo, ces derniers pourront découvrir le monde du sado-masochisme et du bondage. Bien que ce dernier ait été dévoilé au grand public grâce notamment au phénomène culturel 50 Shades of Grey, il risque d’en surprendre plus d’un par son esthétique et ses valeurs.

Un thème osé

Dans sa nouvelle machine à sous, Endorphina propose aux joueurs une virée au pays du plaisir défendu et des pratiques sexuelles déviantes. Le fournisseur a en effet eu l’idée originale de s’intéresser au monde du fétichisme. Il s’est d’ailleurs penché sur une pratique assez sombre à savoir celle du sado-masochisme et du bondage. Pour les néophytes, il s’agit d’un fétiche qui repose sur les rapports de domination. Il intègre de nombreux concepts comme l’humiliation, la fragilité, le contrôle et la soumission. Dans la culture populaire, ce fétiche est surtout associé aux accessoires en cuir et en acier. En s’attaquant à ce thème, Endorphina vise un public de niche. Cependant, l’imagerie du sado-masochisme et du bondage semble être suffisamment populaire pour élargir légèrement cette audience. Malgré tout, la machine à sous risque de choquer les non-initiés. Qui plus est, le fournisseur a décidé d’utiliser des images assez explicites pour son jeu. Les joueurs pourront notamment découvrir des cravaches, des menottes et une femme en laisse. L’ambiance sonore quant à elle se révèle assez sobre.

Un gameplay un peu plus classique

Si le thème de la machine à sous Taboo se révèle original, force est de constater que son gameplay adopte une approche plus consensuelle. Endorphina a peut-être cherché à créer un contraste avec cette opposition. Le jeu possède 5 rouleaux, 3 rangées et 25 lignes de paiement. Les fonctionnalités se révèlent suffisantes avec notamment un WILD et un SCATTER. Le premier est un joker tandis que le second permet d’accéder aux parties gratuites. Le jeu prévoit aussi un symbole bonus. Il permet d’accéder au mini-jeu. Au cours de celui-ci, les joueurs pourront profiter de multiplicateurs de gains. Ces derniers varient de X10 à X25 en passant par X12, X15 et X20. Le mini-jeu permet également d’accéder à la salle rouge. Dans celle-ci, les joueurs devront choisir différents accessoires coquins et s’adonner aux plaisirs du sado-masochisme pour gagner des points.

Vous voulez l’essayer ? Alors rendez-vous sur les plateformes de référence Cadoola et Yoyo Casino !