Jouez sans télécharger de logiciel

pub inspecteurbonus

La Société des Bains de Mer de Monaco vient d’annoncer un partenariat avec la firme Galaxy Entertainment Group pour construire un casino terrestre au Japon. Les deux sociétés ont soumis leur candidature auprès du gouvernement japonais après que celui-ci a adopté le projet de loi visant à régulariser le marché des casinos sur son sol. Les conditions pour obtenir une licence ne seront toutefois dévoilées que l’année prochaine.

Le nouveau marché à exploiter

Le Japon se trouve actuellement au cœur de tous les désirs des opérateurs de casinos. Ces derniers souhaitent tous en effet investir sur ce marché particulièrement prometteur. Pour le moment, seules deux licences ont été octroyées par le gouvernement. D’autres opérateurs devraient rapidement rejoindre cette liste restreinte aussitôt que ce dernier aura défini les conditions d’obtention d’une autorisation d’exploiter un casino sur son sol. Parmi les plus importants se trouvent Las Vegas Sands, MGM Resorts et Melco Crown qui se disent tous prêts à investir jusqu’à 10 milliards de dollars dans un établissement japonais. Selon les analystes, les deux premiers casinos du marché nippon devraient générer 40 milliards de dollars de revenu par an, soit largement plus que l’ensemble des établissements de Macau.

Un partenariat de taille

La Société des Bains de Mer de Monaco possède de nombreux actifs dans l’hôtellerie de luxe et les casinos. Créée en 1863, elle est détenue à 60 % par l’État de Monaco. Pour son aventure nippone, elle a décidé de se tourner vers un opérateur tout aussi imposant qu’elle à savoir Galaxy Entertainment Group. Pour rappel, ce dernier est détenu par le milliardaire Lui Che Woo, le deuxième casinotier le plus riche du monde derrière Sheldon Adelson.

Related posts:

  1. Atari prêt à attaquer le marché des casinos en ligne
  2. Le marché coréen des casinos prend de l’importance
  3. Ouverture du marché des jeux d’argent en ligne pour le Portugal
  4. Stratégie européenne pour l’opérateur de casinos Joa
  5. Zynga abandonne le marché en argent réel britannique

No Comments :(

Comments are closed.