Jouez sans télécharger de logiciel

pub inspecteurbonus

Cette affaire commence en janvier 2014 lorsque le Tracfin repère un groupe de trois hommes jouant de manière suspecte au casino d’Enghien. L’enquête révèle alors une affaire de blanchiment d’argent se chiffrant à plusieurs millions d’euros. Rapidement le voile est levé sur les détails de cette activité criminelle et les trois hommes sont mis en examen.

Retour sur l’affaire

Tout commence lorsqu’un groupe de 3 individus décident de se rendre régulièrement au casino d’Enghien. Ils se font vite remarquer en raison des sommes qu’ils jouent lors de chaque session. Selon le casino d’Enghien, ces trois joueurs pouvaient jouer jusqu’à 40 000 euros lors d’un seul passage. Une fois le parquet de Pontoise averti par le Tracfin sur le profil suspect de ces trois joueurs, une enquête est ouverte. Celle-ci démontre rapidement l’extravagance des mises par rapport aux revenus des joueurs. Selon les premières hypothèses, ces derniers récolteraient des chèques de la part de nombreuses sociétés de BTP. Ils allaient ensuite les encaisser auprès d’une banque avant de rejouer l’argent dans le casino d’Enghien. Une fois l’argent blanchit, il était remis aux entreprises ce qui leur permettait d’éviter les taxes fiscales. Les suspects ont été mis en examen et incarcérés avant d’être libérés sous caution. Le casino d’Enghien quant à lui n’a pas voulu faire de déclaration par rapport à l’affaire.

Des joueurs VIP

Les suspects dans cette affaire ont acquis un statut privilégié au cours des mois qu’ils ont passés à jouer au casino. Deux d’entre eux ont ainsi acquis une carte Pass noire tandis que l’autre avait un Pass Silver. Au total, ils totalisent 543 passages en 15 mois au casino.

Related posts:

  1. Cyril Mouly rattrapé par la justice pour son escroquerie de 15 millions d’euros
  2. Le casino d’Enghien perd de l’argent

No Comments :(

Comments are closed.