Jouez sans télécharger de logiciel

pub inspecteurbonus

Le groupe Partouche vient de subir un coup dur. Après une année 2017 riche en succès et marquant enfin le début de la croissance, l’opérateur se retrouve au cœur d’un scandale. Les autorités ont en effet procédé à l’arrestation de sept de ses membres, dont trois directeurs. Ils sont suspectés de blanchiment d’argent et de fraude fiscale. Suit à cette affaire, les actions du groupe Partouche ont chuté de 20 %.

Des parties de poker clandestines

Le numéro 2 du marché français risque de terminer l’année avec un bilan particulièrement négatif. Il se retrouve en effet au cœur d’un énorme scandale. Trois de ses casinos seraient en effet le théâtre de blanchiment d’argent, de fraude fiscale et de tenue illicite de jeux de hasard. Durant le week-end du 10 et du 11 mars, la police a procédé à une descente dans les établissements concernés à savoir ceux de Cannes, Bandol et Grande-Motte. Elle aurait découvert de nombreux éléments suspects. Avant tout, les établissements généreraient des revenus largement supérieurs à ceux déclarés aux impôts. Ces sommes colossales proviendraient de parties de poker secrètes. Selon les premières informations rendues publiques, les recettes déclarées par les établissements étaient 20 fois inférieures aux chiffres réels. À noter toutefois que la police reste encore incapable de déterminer avec précision les montants fantômes. La descente a également permis de découvrir que des personnalités publiques ainsi que des cadres du groupe participaient à ces parties de poker secrètes. Les autorités ont procédé à l’arrestation de 7 suspects, dont trois directeurs. Elles auraient d’ailleurs effectué des perquisitions chez ces derniers. Ces enquêtes complémentaires ont été motivées par la découverte de commissions reversées à certains suspects.

Une mauvaise publicité

Cette affaire met le groupe Partouche dans l’embarras. Elle risque d’ailleurs d’avoir de sérieux impacts sur son chiffre d’affaires ainsi que sur sa réputation. Les retombées pourraient également ralentir les projets en cours du groupe. Pour rappel, celui-ci avait prévu de procéder à des rénovations sur l’ensemble de son parc immobilier. Ces travaux devaient permettre au groupe de terminer l’année avec une véritable croissance. Malheureusement, ces projets seront sans doute mis en pause le temps de régler le scandale.

Related posts:

  1. Affaire de blanchiment d’argent pour le groupe Las Vegas Sands
  2. Après Partouche, c’est Ramousse qui s’occupe du casino d’Hauteville-Lompnes
  3. Stratégie européenne pour l’opérateur de casinos Joa

No Comments :(

Comments are closed.