Jouez sans télécharger de logiciel

pub inspecteurbonus

La vie d’un croupier de casino peut se révéler difficile. Il doit en effet résister à la tentation d’abuser de sa position pour tenter de faire fortune. Si certains parviennent à rester droits, d’autres cèdent et commettent l’irréparable. Ding Zhipeng fait partie de ce second groupe. Ce croupier de 28 ans a été arrêté pour avoir volé 77 000 dollars singapouriens au Resorts World Sentosa.

Un travail de fourmi

L’histoire de Ding Zhipeng remonte en 2017. Il est engagé en tant que croupier au Resorts World de Sentosa. Ses dirigeants lui font rapidement confiance puisque le jeune garçon fait montre d’une discipline irréprochable au travail. Malheureusement, sa carrière va prendre un virage inattendu au mois de novembre. Il est surpris la main dans le sac alors qu’il tentait de voler 2 jetons de 1 000 dollars à sa table. Il est immédiatement placé sous détention et son domicile fait l’objet d’une fouille. La police va y découvrir 72 autres jetons d’une valeur de 1 000 dollars à 3 000 dollars singapouriens.

À partir de là, l’affaire s’emballe et le jeune croupier est obligé de confesser son crime. Il révèle ainsi une série de petits vols commis sur un peu mois d’un an. Lors de ses sessions de travail, le croupier volait toujours un ou deux jetons de manière discrète. Sa stratégie consistait à opérer avec un maximum de discrétion. En limitant ses prises à deux jetons, il était certain de ne pas éveiller les soupçons. Sa méthode s’est révélée particulièrement efficace puisque personne n’a remarqué ses agissements. Malheureusement pour lui, il a été trop confiant.

Un duo bien rodé

Pour réaliser ses méfaits, Ding Zhipeng avait besoin d’un complice. Celui-ci lui échangeait les jetons volés contre de l’argent. Le croupier utilisait ensuite la somme obtenue pour s’offrir des cadeaux. Il a notamment acheté un iPad, un iPhone et une montre Breitling. Il a également offert des boucles d’oreilles Chanel à sa petite amie. Lors de son procès, Ding Zhipeng a tenté de se défendre en prétextant une difficulté financière.

Selon son avocat, l’argent était destiné à aider sa famille restée en Chine. Le tribunal a cependant refusé l’argument en se basant sur la saisie des biens achetés par Ding Zhipeng. Le croupier a été condamné à 9 mois et six semaines de prison. Il va également devoir rembourser les jetons volés et s’acquitter d’une amende de 12 000 dollars singapouriens.

La saison estivale bat son plein. Dans cette ambiance torride, le fournisseur de logiciels de divertissement en ligne Rival Gaming a décidé de mettre en avant sa nouvelle création Fruit Splash. Ce titre sent bon les vacances avec son esthétique légère et colorée. Le gameplay quant à lui reste classique, mais efficace. Il repose notamment sur des Sticky WILDs et des re-spins.

Toujours plus de re-spins

La machine à sous Fruit Splash possède 5 rouleaux et 3 rangées. Elle se révèle particulièrement généreuse puisqu’elle propose 243 façons de gagner. Les mises, de leur côté, peuvent varier de 30 centimes à 75 euros ce qui reste relativement abordable. Le principe du jeu consiste à obtenir des symboles similaires sur les rouleaux. Pour améliorer leurs gains, les joueurs pourront compter sur deux fonctionnalités. Ils auront d’abord la possibilité de booster leur chance avec le WILD. Il s’agit d’un joker. Il possède la capacité de remplacer n’importe quel symbole. Il peut apparaitre sur tous les rouleaux. L’autre bonus du jeu correspond au re-spin. Il se déclenche après un gain réalisé avec un WILD. Durant ce tour gratuit, le joker deviendra d’ailleurs Sticky. En d’autres termes, il restera figer à sa place. Les parties gratuites continueront à s’enchainer tant que les joueurs obtiendront un WILD. Malgré sa simplicité, le gameplay reste intéressant pour les sessions courtes. Il risque cependant de frustrer les plus assidus.

Jolie, mais simple

Les développeurs de machines à sous adorent les fêtes. Chaque année, ils se débrouillent pour sortir des machines à sous thématiques pour surfer sur la tendance. La saison estivale figure bien entendu parmi les rendez-vous immanquables. Cette année, Rival Gaming a décidé de miser la carte du classicisme avec Fruit Splash. Le jeu adopte une esthétique fruitée pour rappeler les vacances au bord de la mer. D’ailleurs, celle-ci se trouve en fond tout au long des parties. Comme d’habitude avec Rival Gaming, les graphismes sont beaux sans être transcendants. Les animations quant à elles sont discrètes. Elles se concentrent surtout dans l’arrière-plan pour donner du relief. Enfin, il convient de noter que l’ambiance musicale est détendue et relaxante. Elle rappelle réellement les vacances sous les tropiques avec ses notes joyeuses et ses percussions légères.