Jouez sans télécharger de logiciel

pub inspecteurbonus

Le monde des casinos est parfois cruel et injuste. Les histoires narrant les déboires de joueurs sont nombreuses et certaines mettent en scène des géants comme Phil Ivey. Heureusement, il arrive qu’un justicier se dresse pour défendre les opprimés. Récemment, un avocat autrichien a réussi à faire condamner Novomatic dans une affaire d’addiction au jeu. Le développeur a dû rembourser l’intégralité de ses pertes à un joueur. Il a même payé 500 000 euros supplémentaires à titre de dommages et intérêts.

10 ans de malchance

Cette histoire incroyable commence en 2002. Un joueur inconnu avait l’habitude de se rendre un casino terrestre à Vienne. Il affectionnait particulièrement les jeux du fournisseur Novomatic. Malheureusement, il n’a jamais eu la chance de toucher le jackpot. Cette frustration va provoquer un comportement de jeu compulsif chez lui. Pendant les dix années suivantes, il va enchainer les mises et perdre jusqu’à 2 millions d’euros. Après un tel parcours, il s’est bien entendu retrouvé dans une situation financière critique. Il a perdu son travail et il n’a jamais pu réexcercer une activité professionnelle. Il a alors décidé d’attaquer Novomatic en justice et il semble avoir trouvé le meilleur avocat au monde.

500 000 euros de gains différés

L’avocat du joueur a fait un travail exceptionnel. Il a défendu son client de manière intelligente et pertinente. Il a notamment basé son argumentaire sur la situation d’addiction de ce dernier. Selon lui, elle était tellement critique qu’elle l’a empêché de se concentrer sur autre chose que les jeux. Il n’avait plus de vie en dehors du casino de Vienne. Tout son monde tournait autour des machines à sous Novomatic et de leur jackpot. Le plaidoyer a conquis le juge. Celui-ci a condamné le fournisseur de jeu à rembourser l’intégralité des pertes du joueur. Il est même allé jusqu’à imposer 500 000 euros de dommages et intérêt. Au total, Novomatic a reversé 2,5 millions d’euros à la victime. Il ne reste plus qu’à espérer que celle-ci ne retombe pas dans le cycle infernal du jeu compulsif. L’avocat quant à lui devrait voir son chiffre d’affaires augmenter de manière significative dans les mois à venir grâce à sa performance.