Jouez sans télécharger de logiciel

pub inspecteurbonus

Le ministre du Tourisme israélien, Yariv Levin, vient de passer à la vitesse supérieure dans son projet d’ouvrir des casinos terrestres dans la zone d’Eilat. Il devrait rencontrer les responsables officiels dans les jours à venir pour discuter des détails du projet. Cette future rencontre devrait permettre de dresser un plan viable à présenter au gouvernement cette année.

En bonne voie

Lors de la future rencontre entre le ministre et les responsables officiels, les membres du comité d’études sur la faisabilité du projet devraient également être présents. À noter que parmi eux se trouvent les directeurs du bureau du Premier ministre et du ministère des Finances ainsi que le maire de la ville d’Eilat. Le comité a pour mission de produire un mémorandum pour une proposition de loi permettant l’implantation de casino dans la zone d’Eilat. Il dispose de 3 mois pour réaliser sa tâche. Pour rappel, les casinos sont actuellement interdits sur le sol israélien. Les paris sportifs quant à eux ne sont exploités que par la Loterie Nationale. Le mémorandum devrait permettre d’identifier le lieu à exploiter pour le projet, les conditions pour obtenir une licence et les limites pour les entrées des citoyens locaux.

Du casino vers l’hôtel

Selon le ministre du Tourisme, l’implantation de casino dans la zone d’Eilat vise à faciliter l’ouverture de nouveaux hôtels. Aucun établissement hôtelier n’a en effet été ouvert dans la zone depuis une décennie. Le projet vise ainsi à créer non pas des casinos, mais des complexes casinotiers équipés d’un hôtel. Un premier rapport préconiserait l’ouverture de 2 à 4 casinos équipés chacun d’un centre de conférence et d’un hôtel de 4 000 chambres. Si le projet aboutit, il devrait permettre une hausse de 15 % du tourisme à Eilat et créer 11 000 emplois.