Jouez sans télécharger de logiciel

pub inspecteurbonus

L’actuel candidat à la présidence américaine continue d’enchainer les scandales en tout genre. Le plus récent correspond à un lien supposé entre lui et un ancien membre éminent de la mafia. Robert Libutti a bâti sa réputation grâce à son tempérament et ses idéologies d’extrême droite.

Un nouveau cadavre dans le placard

Robert Libutti est mort en prison en 2002 à l’âge de 61 ans des suites d’un cancer de la gorge. Le défunt pourrait cependant perturber l’avenir d’un vivant qui convoite la place de président des États-Unis. Donald Trump se retrouve actuellement au cœur d’une polémique sur ses supposées relations avec l’ancien mafieux. Les deux hommes auraient été particulièrement proches à l’époque où Donald Trump gérait encore le Trump Plaza d’Atlantic City. À noter d’ailleurs que l’établissement avait écopé à l’époque d’une amende de 650 000 dollars pour avoir laissé Robert Libutti jouer régulièrement et pour lui avoir offert des cadeaux VIP d’une valeur de plus de 2 millions de dollars. En dehors du problème causé par l’origine de ses capitaux, le cas de Robert Libutti était problématique pour la Commission de régulation du New Jersey en raison du traitement dont il profitait malgré son comportement raciste et misogyne.

Erreur de communication

Après avoir été interrogé sur la véracité de cette relation, Donald Trump a affirmé qu’il ne connaissait pas Robert Libutti. Le candidat à la présidence a cependant été contesté par la fille de Robert qui affirme qu’elle et son père voyageaient souvent en compagnie de Donald Trump. Enfin, il faut noter qu’il existe divers documents audios et écrits qui confirment la relation entre Donald Trump et le mafieux.

Le marché des jeux d’argent affiche une bonne forme avec une année 2015 particulièrement productive. Avec un chiffre d’affaires de 134,4 millions de dollars, il profite d’une hausse de 21 % par rapport à l’exercice précédent. Parmi les secteurs les plus prospères du marché, celui des paris sportifs se démarque largement avec une forte hausse de 14 % sur l’année et de 32 % sur le dernier trimestre.

Un marché en forme

Le régulateur des jeux en ligne au Danemark vient de publier son rapport de l’année 2015 sur les performances du marché interne. Les opérateurs peuvent être fiers de leur exercice puisqu’ils le terminent avec une hausse de 21 % de leur chiffre d’affaires. Les paris sportifs arrivent en tête des secteurs les plus productifs avec une hausse record de 32 % durant le dernier trimestre. Grâce à ce pic de dernière minute, le secteur termine l’année avec une hausse de 14 % de son chiffre d’affaires. Les casinos de leur côté réalisent une année 2015 tout aussi exceptionnelle qui se démarque par la constance du chiffre d’affaires. Si les paris sportifs ont connu une année inégale au niveau des chiffres, les casinos ont toujours réussi à maintenir une croissance minimale de 20 %. Ils terminent l’année avec une hausse générale de 25 % de leur chiffre d’affaires. À noter que les casinos terrestres du pays ne connaissent pas la même dynamique que leurs homologues virtuels. Ils affichent en effet une baisse de 6 % sur le dernier trimestre. Malgré tout, leur année 2015 reste positive avec une hausse globale de 5 %.

Le cas du poker

Comme d’habitude sur les marchés européens, le poker reste le vilain petit canard. Au Danemark, le secteur affiche une baisse de 25 %. À noter qu’il ne s’agit que de la deuxième année d’activité puisque le marché danois a été régulé en 2014.