Jouez sans télécharger de logiciel

pub inspecteurbonus

En Corée du Sud, les sites de jeux illégaux se multiplient dangereusement en raison de l’amour prononcé de la population locale pour ce type de divertissement. Afin d’endiguer le problème, le gouvernement a décidé de revoir la loi de sorte à imposer des sanctions sévères pour ce type d’infraction. Désormais, les opérateurs de jeu en ligne illégaux risquent la prison à vie.

Le gouvernement frappe un grand coup

 

Récemment, les autorités sud-coréennes ont mis à jour un réseau de sites illégaux qui proposaient des jeux de casino à la population locale. Les revenus dégagés par ces plateformes s’élèveraient à 14 millions de dollars sur 4 ans. Face à ce énième cas de jeux illégaux, le gouvernement a décidé de frapper un grand coup. La loi relative à ce type d’infraction a ainsi été modifiée pour durcir les sanctions encourues. Désormais, les opérateurs accusés de proposer des jeux illégaux seront coupables de crime organisé. Contrairement à la précédente loi, les accusés risquent ainsi la prison à vie. Cette dissuasion par la peur devrait suffire pour réduire le nombre d’opérateurs illégaux selon le gouvernement. En revanche, elle sera suivie par une forte mobilisation de la National Police Agency pour lutter contre les jeux illégaux.

La Corée du Sud, une cible de rêve

 

Si les opérateurs illégaux s’intéressent à la Corée du Sud, cela s’explique par la passion entretenue par population locale envers les jeux d’argent. Il existe 17 casinos sur le territoire, et un seul peut accueillir les joueurs sud-coréens. Celui-ci génère d’ailleurs plus de revenus que les 16 autres réunis.

Macau accueille un nouveau casino dans son parc. Baptisé « Studio City », ce dernier appartient au milliardaire australien James Packer ainsi qu’au géant Lawrence Ho. Malgré le climat économique morose qui règne dans la ville des jeux, la cérémonie d’ouverture a été un vif succès grâce notamment à une campagne de promotion pleine d’étoiles.

Un monstre marketing

 

L’ouverture du casino « Studio City » a été l’occasion de voir diverses personnalités du show-business. Parmi ces dernières se trouve la compagne du co-propriétaire James Packer, Mariah Carey. Cette dernière aurait fait jouer un cachet de 1 million de dollars pour venir à la cérémonie. L’établissement avait déjà fait appel à des stars pour assurer sa promotion bien avant cette cérémonie d’ouverture. James Packer avait en effet engagé le célèbre réalisateur Scorcese pour tourner un court-métrage baptisé « The Audition ». Dans ce sport publicitaire destiné à promouvoir le casino, les spectateurs ont pu admirer les performances de Leonardo Dicaprio et de Robert de Niro. Selon les informations véhiculées par les médias spécialisés, chaque acteur du court-métrage aurait reçu la modique somme de 10 millions de dollars. Bref, autant dire que ce nouveau casino symbolise parfaitement l’esprit de la ville des jeux. D’ailleurs, sa construction aurait réclamé la coquette somme de 4,5 milliards de dollars.

Macau, en déclin

 

Malgré sa toute-puissance, la capitale des jeux connait actuellement un véritable déclin suite à la politique anti-corruption et anti-blanchiment d’argent du gouvernement chinois. Pourtant, durant les années qui ont précédé 2014, la ville affichait une croissance à deux chiffres et des revenus 6 fois supérieurs à ceux de Las Vegas.