Jouez sans télécharger de logiciel

pub inspecteurbonus

Le Mondial 2014 restera un des évènements majeurs de ces dernières années dans le monde des jeux d’argent en ligne. Grâce à cette compétition qui a été massivement médiatisée, tous les opérateurs en ligne ont réalisé un net bénéfice sur leur service de pari sportif. Le succès de ce type de prestation a été tel que les autres jeux notamment les paris hippiques et le poker ont souffert d’une nette baisse de leur popularité.

Les paris sportifs, une valeur sure

Selon les chiffes de l’Arjel, autorité de régulation du secteur des jeux en France, le Mondial 2014 a permis aux opérateurs d’enregistrer 109 millions d’euros de mises. Il s’agit du plus gros succès depuis la précédente édition de la Coupe du Monde de foot qui avait alors engrangé 65 millions d’euros de recettes.

Suite à ce succès historique, les paris sportifs font aujourd’hui figure de valeur sure sur le marché des jeux en ligne. D’ailleurs, de nombreux sites spécialisés dans un domaine en particulier ont décidé d’élargir leur catalogue aux paris sportifs suite au Mondial 2014. Seul le géant Pokerstars s’est abstenu de s’aventurer sur ce terrain lucratif.

Les paris hippiques et le poker

Contrairement aux paris sportifs, l’hippisme connait une légère baisse depuis l’année dernière. Cette année, le secteur affiche d’ailleurs 13 millions de pertes par rapport à l’exercice précédent. Quant au poker, il connait une véritable chute libre depuis 2010 et rien ne semble indiquer une amélioration de la situation dans les années à venir. Le problème réside notamment au niveau du cadre fiscal ainsi que le peu de variantes autorisées. Enfin, en ce qui concerne les jeux de casino, l’ouverture du marché ne semble pas encore être à l’ordre du jour.

L’ancien maire de Saint-honoré a déposé une requête auprès du tribunal administratif afin de contester l’actuel contrat de délégation de service public du casino se trouvant dans sa commune. Ce dernier pourrait ainsi faire l’objet d’une fermeture administrative jusqu’au 1er janvier 2015 en attendant la mise en place d’un nouveau contrat et l’arrivée d’un nouveau gérant.

Retour sur les faits

Suite à de multiples rebondissements, le contrat de délégation de service public appliqué au casino de Saint-Honoré-les-Bains a finalement été rejeté, car il est jugé illégal par le tribunal administratif. Ceci a condamné la commune à mettre en place un nouveau contrat qui devrait permettre à de nouveaux opérateurs privés de postuler pour la direction de l’établissement.

Cependant, en attendant la fin des démarches pour trouver ce nouveau gérant, le casino de Saint-Honoré-les-Bains se retrouve sous la menace d’une fermeture administrative jusqu’au 1er janvier de l’année prochaine. La décision incombe au tribunal administratif et selon le premier rapport, la fermeture devrait être maintenue et appliquée à partir du 1er octobre.

Face à cette décision tombée le 19 septembre, le personnel du casino ainsi que de nombreux élus ont manifesté devant l’enceinte de l’établissement afin d’annuler la fermeture. Si cette dernière est appliquée, ce sont en effet 20 salariés qui risquent de se retrouver au chômage pendant 3 mois.

De la clémence

Pour protéger les salariés, l’actuel gestionnaire demande au tribunal administratif de revoir son jugement. Il demande également un sursis pour que le casino trouve un nouveau gestionnaire.