Jouez sans télécharger de logiciel

pub inspecteurbonus

Pour s’en sortir dans la vie, de nombreuses personnes comptent sur la chance d’un jour remporter le gros lot au casino. Cette tendance se vérifie notamment dans les pays pauvres comme en Afrique où les jeux connaissent un réel succès au détriment de la population locale. Cette dernière se retrouve en effet face à des pertes de plus en plus importantes dues au jeu ce qui la place dans une situation financière difficile. Cependant, c’est en Arménie que les casinos commencent à devenir un véritable problème de société. De nombreux locaux sont poussés au suicide à cause de leur dépendance au jeu.

Un pays joueur, mais pauvre

 

L’Arménie a fait partie de l’Union Soviétique jusqu’à ce que celle-ci finisse par se dissoudre. Durant ce régime politique, les casinos étaient alors interdits. Cependant, depuis la chute du communisme en 1990, les établissements de jeu ont commencé à se multiplier sur le sol arménien. À tel point que dans le capital, on trouve pas moins d’une centaine de casinos. Cet essor des casinos se justifie par le niveau de vie ainsi que le chômage élevé poussant la population à tenter sa chance au jeu quitte à y perdre toutes les économies. Et ce cas de figure se révèle être le plus fréquent. De nombreuses familles se retrouvent à la rue à cause des pertes au casino. Mais le véritable problème réside dans les suicides dus à ces pertes. En 2013, 768 personnes se sont donné la mort, car elles avaient perdu toutes leurs économies au casino.

Un appel au secours

 

Le phénomène est devenu si violent et important que le gouvernement a décidé de prendre des mesures pour protéger la population. Un projet de loi est en ce moment en train d’être étudié à l’Assemblée nationale afin d’interdire l’accès des casinos aux personnes susceptibles de céder à la dépendance et au suicide.

Les stars notamment les acteurs et les sportifs constituent une majeure partie de la clientèle VIP des casinos. Ce statut ne leur a pas été donné en raison de leur carrière, mais en fonction de leur assiduité et des sommes que ces stars peuvent jouer en une seule nuit. Parmi les stars les plus dépensières au casino, mais également parmi les plus douées, cinq d’entre elles se démarquent largement et font souvent parler d’elles sur ce sujet.

Les bons joueurs

Parmi les stars habituées aux établissements de jeu, Charlie Sheen et Ben Affleck se distinguent largement. Il s’agit d’abord de deux stars extrêmement connues et bien payées. Bad Charlie touchait à l’époque de la série culte « Two and a Half Men » un cachet de deux millions de dollars par épisode. Avec 8 saisons de 25 épisodes chacune, Sheen junior possède le capital nécessaire pour se faire remarquer dans les salles de jeu. La star déchue pouvait en effet dépenser jusqu’à 250 000 dollars par partie. Quant à Ben Affleck, il est essentiellement connu pour ses exploits au blackjack. Le futur Batman a en effet déjà signé une victoire record de 800 000 dollars lors d’une partie de blackjack.

Les gros perdants

Au vu de leur important revenu, les stars peuvent se permettre de perdre des sommes importantes au jeu. Pour illustrer cette vérité, il suffit de s’intéresser à Michael Jordan, Floyd Mayweather et John Daly. Ces trois joueurs ont perdu respectivement 5, 10 et 60 millions de dollars au jeu. Des sommes qu’un joueur moyen ne pourrait se permettre de perdre.