Jouez sans télécharger de logiciel

pub inspecteurbonus

Le développeur et fournisseur de logiciel de jeux d’argent en ligne, Playtech vient de cesser ses activités aux Pays-Bas ainsi qu’en Finlande. Cela intervient à un mois de la mise en vigueur de nouvelles règlementations concernant l’exploitation des jeux en ligne ainsi que leur accès.

Les raisons de ce retrait

Officiellement, aucune déclaration n’a été faite du côté du principal intéressé, mais tout porte à croire que les nouvelles interdictions qui seront en vigueur dans un mois dans ces deux pays sont la cause de ce retrait de Playtech. En effet, dans un mois, les joueurs qui se trouvent dans ces deux pays ne pourront plus ni réaliser des paris sportifs ou hippiques ni jouer à des jeux de casino ou au poker. Mais, Playtech pourrait aussi avoir pris cette décision afin de mieux se concentrer sur le marché asiatique qui promet de beaucoup se développer notamment au Japon avec les jeux Olympiques. D’ailleurs, Playtech est déjà très actif en Asie, car cette année, leur chiffre d’affaires provenant de cette partie du globe terrestre est de l’ordre de 90,3 millions d’euros. Ce qui constitue une progression de 16 % par rapport à l’année dernière.

Le Canada

Le Canada aurait aussi pu se trouver parmi les pays dans lesquels Playtech aurait cessé ses activités, mais la nouvelle règlementation du secteur des jeux en ligne n’a pas encore été adoptée. Ainsi, les opérateurs de jeux en ligne au Canada peuvent encore se servir du End User Licensing Agreements (EULA) afin d’éviter toute poursuite judiciaire. Ces nouvelles règlementations dans divers pays interdisant l’exploitation des jeux d’argent en ligne représentent l’autre cru de la tendance actuelle dans le monde des jeux. En effet, de nombreux autres pays sont en train de légaliser l’exploitation des jeux en ligne à l’image des États-Unis.